Famille botanique : Lauraceae

Ravintsara : Les bienfaits

Cinnamomum camphora (L.) J. Presl.

<p>L’île de Madagascar abrite de très nombreuses espèces médicinales. Le Ravintsara se distingue par sa taille et son feuillage dense orné de baies rouges. Son nom vient du malgache ravina, feuille, et tsara, bonne.</p>

<p>Le Ravintsara est considéré comme un remède à tous les maux du corps et de l'esprit par les malgaches. Ses feulles à l'odeur forte étaient utilisées en infusion pour contrer les infections et renforcer les défenses immunitaires. Le Ravintsara a été parfois confondu avec un autre arbre au nom voisin, le Ravensara. Ce sont deux espèces bien différentes. </p>

<p>L'huile essentielle de feuilles de Ravintsara, d'odeur fraiche et balsamique  est reconnue pour ses propriétés immunomodulantes, anti-inflammatoires et rééquilibrante nerveuse.  La synergie de ses constituants en fait une huile essentielle très employée pour la sphère ORL. La présence d'1,8-cinéole  lui confère notamment ses propriétés anti-infectieuses (antibactérien, antiviral et antifongqiue), mucolytiques et expectorantes. Cette huile essentielle est indispensable pour lutter contre les virus et booster les défenses. </p>

Les informations proposées font souvent référence à un usage médicinal traditionnel et sont issues des références bibliographiques ci-dessous. Elles ne s'appliquent pas aux produits présentés.

  • Contribue à lutter contre les affections respiratoires (rhumes, encombrement bronchique…) ainsi que les infections virales (grippe, zona, herpès, boutons de fièvre),
  • Aide à prévenir de la grippe,
  • Bénéfique pour renforcer,
  • Permet de soulager les phénomènes d’asthénie, de fatigue, de stress et d’insomnie.

Ces conseils sont issus de l'état actuel des connaissances scientifiques mais ne mettent en aucun cas en avant l'usage d'un produit qui doit toujours faire l'objet du conseil d'un professionnel de santé.

Sphère de santé associée

Ravintsara : caractéristiques, bienfaits, vertus et propriétés

Conseils

Ces conseils sont issus de l'état actuel des connaissances scientifiques mais ne mettent en aucun cas en avant l'usage d'un produit qui doit toujours faire l'objet du conseil d'un professionnel de santé.



Les formules sont communiquées avec un compte-goutte délivrant 40 gouttes environ par ml. À adapter selon l’information notée sur le packaging de votre huile essentielle.

Pour lutter contre les affections hivernales.
. Par voie orale : Verser 2 gouttes le matin, sur un sucre ou dans une cuillérée à café de miel.
. Par voie cutanée : À l'approche de l'hiver, 2 gouttes diluées dans de l'huile végétale de Macadamia, à appliquer sur le thorax deux fois par jour. Ou 1 à 2 gouttes sur les poignets le matin.

Pour lutter contre la grippe.
. Par voie cutanée : Mettre 80 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara, ainsi que 30 gouttes d’huile essentielle de Tea tree dans un flacon de 30 ml, compléter par une huile végétale de Macadamia. En prévention, appliquer 1 fois par jour (poitrine, poignets, pli des coudes ou plante des pieds). En cas d’attaque grippale, 4 à 6 fois par jour. 

Afin d’assainir l’habitat.
. Par diffusion : L’huile essentielle de Ravintsara possède une odeur fraîche et balsamique. Sa diffusion assainit la maison et répand une agréable senteur balsamique. 

Pour mieux respirer la nuit.
. Par diffusion : ¼ d’heure avant le coucher, diffuser dans la chambre de l’huile essentielle de Ravintsara, additionnée ou non d’une huile essentielle de Mandarinier ou d’une huile essentielle de Tea tree.

Précautions d'emploi

Pour adulte et enfant de plus de 6 ans. Ne pas utiliser chez les enfants sans l'avis d'un professionnel de santé. Ne pas utiliser chez les femmes enceintes ou allaitantes et les personnes ayant des antécédents épileptiques ou des tendances allergiques. L’usage régulier est déconseillé. Ne pas utiliser de manière prolongée. 

. Voie orale : Réservé à l’adulte. Demander conseil à un professionnel de santé en cas d'affections du tractus gastro-intestinal. Ne pas dépasser 2 semaines de prise.
. Voie cutanée : En dilution dans une huile végétale à maximum 30%.
. Diffusion : Seule ou en mélange avec une ou plusieurs huiles essentielles. Respecter les conseils d’utilisation de votre diffuseur. En cas d’asthme, un avis médical est nécessaire.
. Inhalation sèche : En cas d’asthme, un avis médical est nécessaire.

Les huiles essentielles nécessitent des précautions d'utilisation. Demandez conseil à votre pharmacien. Respecter les précautions d'emploi et ne pas dépasser les doses journalières recommandées sur les fiches produits.

Références bibliographiques

. Du bon usage de l’aromathérapie, connaître et utiliser les huiles essentielles, Dr Jacques Fleurentin, éditions Ouest-France, 2019, 235 pages.
. Le grand guide des huiles essentielles, Dr Fabienne Millet, éditions Marabout, 2015, 254 pages.
. Le Guide Terre Vivante des huiles essentielles, Dr Françoise Couic-Marinier, Dr Anthony Touboul, 2e édition, éditions Terre Vivante, 2020, 477 pages.
. Encyclopédie participative et collaborative en phytothérapie, aromathérapie et gemmothérapie, Dr Jean-Michel Morel et coll., http://www.wikiphyto.org
 . Passeport santé, l'huile essentielle de Ravintsara, https://www.passeportsante.net.
. Mansard M., 2016, thèse d'exercice de pharmacie, Université de Lorraine, Nancy.
. Mansard M et al., 2019, Actualités Pharmaceutiques. Volume 58, Issue 585, Pages 57-59.
. Satyal P. et al., 2013,  Nat Prod Commun. , 8(12):1777-84.
. Yang Z. et al., 2010,  J Biomol Struct Dyn., 28(3):323-30.
. Jassim SA et al. , 2003,  J Appl Microbiol. , 95(3):412-27.
. Wang BZ et al.,  2004,  Acta Biochim Biophys Sin (Shanghai), 36(9):609-17.
. Bastos VP et al.,  2011, Bas Clin Pharmacol Toxicol., 108(1):34-9.
. Lima PR et al., 2013, 92(24-26):1195-1201.