Famille botanique : Liliaceae

Fragon (ou petit houx) caractéristiques, bienfaits, vertus et propriétés

Ruscus aculeatus L.

Ce buisson épineux toujours vert, surnommé “Petit Houx”, est une plante vivace commune dans nos sous-bois. Ses “feuilles”, appelées cladodes, sont en fait des rameaux aplatis ; en leur centre naît une fleur minuscule, puis une jolie baie ronde et rouge. Le Fragon est reconnu comme une des plantes majeures dans le domaine des pathologies veineuses.Des extraits de son rhizome se retrouvent dans de nombreuses spécialités pharmaceutiques. Les principaux composants actifs du rhizome de fragon sont des sapogénines (notamment la ruscogénine, néoruscogénine ou la ruscine) et des hétérosides (ruscoside). Ses actifs lui confèrent des propriétés veinotoniques  vasoconstrictrices et vasoprotectrices mais aussi anti-inflammatoires.Cet excellent veinotonique aide aussi à soulager les oedèmes.  Ses propriétés le placent au premier rang pour retrouver des jambes légères et limiter varicosités et symptômes des troubles hémorroïdaires. 

Les informations proposées font souvent référence à un usage médicinal traditionnel et sont issues des références bibliographiques ci-dessous. Elles ne s'appliquent pas aux produits présentés.

  • Traditionnellement utilisé pour soutenir la circulation veineuse et soulager les symptômes liés aux jambes lourdes ou aux troubles hémorroïdaires.

Ces conseils sont issus de l'état actuel des connaissances scientifiques mais ne mettent en aucun cas en avant l'usage d'un produit qui doit toujours faire l'objet du conseil d'un professionnel de santé.

Sphère de santé associée

Fragon (ou petit houx) : Conseils et Utilisations issus de la tradition

Conseils

Ces conseils sont issus de l'état actuel des connaissances scientifiques mais ne mettent en aucun cas en avant l'usage d'un produit qui doit toujours faire l'objet du conseil d'un professionnel de santé.

Pour soulager les symptômes liés à des troubles de la circulation, le rhizome de fragon est traditionnellement utilisé par voie orale ou externe. Par voie orale sous forme d'extrait il est conseillé généralement deux fois par jour.
Dans le cas de troubles hémorroïdaires si les symptômes ne sont pas soulagés après deux semaines, il est conseillé de consulter son médecin.

Précautions d'emploi

Réservé à l’adulte. 
Ne pas utiliser pendant la grossesse et l’allaitement. 
Ne pas dépasser les doses journalières recommandées sur les fiches produits. 

Références bibliographiques

Références bibliographiques phytothérapie :
. Traité pratique de Phytothérapie, Dr Jean-Michel Morel, éditions Grancher, 2008, 619 pages.
. Du bon usage des plantes qui soignent , Dr Jacques Fleurentin, éditions Ouest-France, 2016, 382 pages.
. Plantes thérapeutiques, tradition, pratique officinale, science et thérapeutique, Max Wichtl et Robert Anton, 2e édition, éditions Lavoisier Tec & Doc,  2003, 692 pages.
. Pharmacognosie, Phytochimie, Plantes médicinales, Jean Bruneton, 5e édition, éditions Lavoisier Tec & Doc, 2016, 1487 pages.
. Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Michel Dubray, éditions Lucien Souny, 2018, 382 pages.
. Encyclopédie participative et collaborative en phytothérapie, aromathérapie et gemmothérapie, Dr Jean-Michel Morel et coll.,  http://www.wikiphyto.org
. Facino R.M. et al., Arch Pharm (Weinheim). 1995 Oct;328(10):720-4.
. Rauly-Lestienne I. et al., Microvasc Res. 2017 Nov;114:1-11. 
. Miller V. M. et al., Int angiol., 2000 Jun;19(2), 176-83.
. Vanscheidt W. et al., Arzneimittelforschung. 2002;52(4):243-50.