Vous êtes ici

Faites bouger les années !

l'activité physique pour prolonger la bonne santé

C’est prouvé : l’activité physique a un impact positif sur la durée et la qualité de la vie. Spécialiste de la santé des seniors, le Docteur Lacaze a d’excellents arguments pour vous inciter à rester actifs !
Alors, prêts pour les vingt minutes de marche de la journée ?

Naturactive : - Vous nous avez déjà parlé de l’importance de l’alimentation dans le maintien de la vitalité. Que dites-vous de l’exercice physique ?
Dr Lacaze : – Les études le montrent : l’hygiène de vie en général, et l’activité physique en particulier, ont une influence sur la durée et la qualité de la vie. La longévité augmente, l’état de santé est meilleur. Les personnes actives conservent plus longtemps leur autonomie, leurs relations sociales… en bref, ce qui fait le sel de l’existence.
 
- Quels sont les effets positifs, plus précisément ?
- Le premier bénéfice est un bien-être global, cela quel que soit l’âge. Chez les personnes âgées, il y a en plus un rôle préventif important. La masse musculaire est mieux conservée, la perte osseuse moins rapide. Les capacités de déplacement et d’équilibre sont préservées. On diminue donc les risques de chutes. Sur le plan général, on constate une amélioration des métabolismes, de l’endurance cardio-respiratoire… L’impact semble également positif sur le maintien des fonctions cérébrales. Notez aussi que l’effort, même modéré, facilite le sommeil.
 
- L’activité physique peut être conseillée dans certaines maladies chroniques ?
- Oui, y compris chez les personnes jeunes, notamment en cas de diabète, d’obésité, de maladie coronarienne… L’exercice participe à la diminution du risque cardio-vasculaire. On connaît bien son rôle dans la prévention de l’arthrose.
 
- Et sur le plan psychologique ?
- Les bénéfices sont aussi nombreux. Au moment où la sortie du monde du travail peut susciter un sentiment d’inutilité, la pratique d’une activité contribue à restaurer l’image de soi. En vous inscrivant à un club de gym ou de randonnée, vous renouez des liens. Cela diminue les risques de dépression, cela vous aide à conserver une humeur sereine et enjouée.
 
- Mais la reprise d’une pratique sportive ne se fait pas sans précaution…
- Faites un bilan préalable avec votre médecin généraliste ; il vous conseillera une activité adaptée à vos capacités. Évitez les périodes de froid comme de forte chaleur, veillez à vous hydrater et à vous alimenter suffisamment. D’une façon générale, l’heure n’est plus à la compétition et à la performance.
 
- Donc pas d’efforts brusques et intenses.
- En effet, il faut privilégier l’endurance, sans oublier l’échauffement, afin de limiter les risques d’accident. La marche, la natation, le vélo sont des activités douces, excellentes sur le plan cardiaque et articulaire.
 
- Votre dernière recommandation ?
- Le bénéfice sera plus grand si vous adoptez une pratique régulière. Faites par exemple une marche de 20 à 30 minutes chaque jour. C’est facile si vous allez faire vos courses à pied au lieu de prendre la voiture…

Ajouter à mes favoris

Articles associés