Vous êtes ici

C’est bien de randonner quand on souffre des articulations ?

La randonnée avec des articulations douloureuses

Réponses du Docteur Salvetat-Vassal
 
Chez une personne souffrant d’arthrose, tout dépend de la localisation et du degré des atteintes articulaires. En randonnée classique, la gêne peut concerner les hanches, genoux et pieds ; dans la marche nordique, les mains sont également sollicitées. Sur terrain escarpé, surtout en descente, l’articulation du genou est fortement mise à contribution (en particulier entre rotule et fémur) ; il est conseillé de prendre appui sur des bâtons. Si des douleurs apparaissent, il est préférable de marcher sur terrain plat. Pensez aussi au port de semelles amortissantes.”
 
S’il s’agit d’une arthrose débutante, je vous conseillerai de marcher à votre allure, sans forcer. Dans le cas d’une arthrose évoluée, il vaut mieux s’orienter vers une autre activité : vélo (sauf arthrose du genou), natation, stretching, aquagym…”
 
Si vous êtes dans une phase inflammatoire, attendez que la crise s’apaise avant de partir. La gêne serait trop forte et gâcherait votre plaisir.”
 
Au moment du départ, préparez-vous par des échauffements et des étirements. Commencez à allure modérée et augmentez le rythme très progressivement.”
 
Pour conserver un bon niveau d’activité, vous pouvez prendre des plantes médicinales appropriées. Une prise d’un à deux mois, à la fin du printemps, contribue à préparer les articulations en vue des sorties d’été.”

Ajouter à mes favoris

Articles associés