Vous êtes ici

Les femmes aussi ont un cœur à protéger

la santé cardiovasculaire chez les femmes

Il faut le savoir, les maladies cardio-vasculaires ne concernent pas seulement les hommes. Les femmes aussi doivent apprendre à diminuer leurs risques. Les clés de la prévention cardio-vasculaire sont entre nos mains, rappelle Danièle Hermann, infatigable militante de la santé du cœur.
 
Naturactive : – Vous l’expliquez dans votre livre, les femmes ont autant de risques que les hommes de développer une maladie cardiovasculaire… mais elles ne le savent pas !
D. Hermann : – En fait, les femmes ont davantage de risques. Leur triple vie de femme, de mère et de « mec au travail » leur impose plus de pression. Elles cumulent les facteurs défavorables : pilule et tabagisme, sédentarité, erreurs alimentaires, stress, surmenage… Mais les femmes n’en ont pas conscience. Beaucoup redoutent le cancer du sein, alors que leur risque est sept fois plus grand de mourir d’une maladie du cœur ou des artères.
 
– Vous soulignez que ces pathologies touchent des femmes de plus en plus jeunes.
– Une des raisons est le tabagisme précoce chez les adolescentes, et l’ignorance du danger d’associer pilule et tabac. La mortalité par problèmes cardiaques atteint déjà 10% chez les 25-44 ans. Ce ne sont pas des maladies de vieille dame, loin de là !
 
– Mais la maladie n’est pas une fatalité – vous même en avez fait la preuve dans votre vie…
– La prévention est capitale. Et la prévention commence par l’information. C’est la raison de la campagne menée par ma fondation.
 
– Parmi les mesures de prévention, vous insistez sur l’alimentation.
– Oui, c’est fondamental d’apprendre à bien se nourrir. Savoir ce que l’on mange, choisir ce que l’on achète… Plutôt qu’un plat cuisiné dont vous ignorez les ingrédients, pourquoi ne pas manger du pain complet avec des fruits secs, par exemple ? Il ne s’agit pas d’un régime – je ne connais pas ce mot ! – mais plutôt d’un art de vivre.
 
– Sur le plan pratique, que faut-il retenir ?
– En premier, évitez les mauvaises graisses ; utilisez l’huile de colza, riche en oméga 3, ou l’huile d’olive. Préférez le poisson à la viande grasse. Privilégiez tous les légumes, tous les fruits… Évitez le sucre. Limitez le sel, en particulier à l’apéritif, car l’excès est responsable d’hypertension artérielle.
 
– D’autres mesures peuvent nous protéger ?
– L’activité physique, naturellement. Si vous n’êtes pas sportive, il suffit de bannir l’ascenseur et l’escalator, comme je le fais. Pour éviter le stress, ayez des projets : cela fait avancer et aide à se vider la tête.
 
– En résumé, que souhaitez-vous dire aux femmes ?
– La santé se construit tous les jours. Prenez-vous en main ! Rien n’est plus précieux qu’une vie en bonne santé

Ajouter à mes favoris

Articles associés