Vous êtes ici

Incontournable, le drainage !

En stimulant les fonctions d'élimination, le drainage par des produits d’origine végétale permet d’agir avec succès sur les problèmes liés à la rétention d'eau. L’avis de Véronique Labouyrie, pharmacien.
 
On ne le sait pas toujours, mais l'eau est omniprésente dans notre organisme, y compris dans les réserves graisseuses. En effet, en temps normal nos tissus adipeux contiennent jusqu'à 15% d'eau. Sous l'influence des hormones féminines (œstrogènes et progestérone), cette eau interstitielle augmente au cours du cycle, faisant gonfler les tissus - en particulier au niveau de la ceinture -avant de se résorber au moment des règles. C'est pourquoi de nombreuses femmes ont l'impression chaque mois de "prendre une taille". Dans ce cas, la rétention d'eau est liée à un déséquilibre hormonal passager.
 
Le plus gênant pour notre ligne, c'est qu'une partie de l'eau peut rester piégée entre les cellules adipeuses. L'eau accumulée participe alors à la formation d'amas de cellulite. On comprend tout de suite l'intérêt de chasser ces surplus aqueux par un drainage !
 

Les plantes drainantes :

La Piloselle : par son effet stimulant, elle agit sur les fonctions d'élimination rénale de l’eau.
Le thé vert : connu pour favoriser l’élimination rénale de l’eau et brûler les graisses.

 
D’autres sujets autour de la rétention d’eau pourraient vous intéresser.

Oui à la minceur durable !
La minceur sur mesure : 5 conseils de notre médecin nutritionniste
Vive la ligne verte

Ajouter à mes favoris

Articles associés