Vous êtes ici

Ballonnements ? Parlons-en !

stop aux ballonnements

C’est particulièrement gênant en fin de journée, quand le ventre douloureusement gonflé oblige à desserrer la ceinture. Stress ? Constipation ? On en parle avec Florence Raynaud-Delaval, pharmacien et adepte des solutions naturelles.
 

Naturactive : – Quelle est l’origine du gonflement et des douleurs abdominales ?
F. Raynaud-Delaval :
– C’est la fermentation des matières dans le côlon qui produit des gaz intestinaux. L’aérocolie peut être liée à la constipation. Certaines personnes présentent une alternance constipation/diarrhée, signe d’un transit complètement déréglé.
 

– Pourquoi cette production intempestive dans le gros intestin ?
– Le stress est très souvent responsable. C’est le cas chez les nombreux cadres supérieurs qui viennent demander conseil. Ces gens pressés et surmenés se nourrissent mal et déjeunent sur le pouce tout en téléphonant, sans prendre le temps de mastiquer ; de plus, ils avalent de l’air en mangeant.
 

– C’est important de bien mastiquer les aliments ?
– C’est fondamental ! La mastication doit être lente et approfondie, car c’est la première phase de la digestion. Si les aliments ne sont pas bien fractionnés et imprégnés de salive, le bol alimentaire arrive au niveau de l’intestin grêle sans avoir été suffisamment prédigéré. Les aliments restés intacts, surtout s’ils sont gras et sucrés, se mettent à fermenter dans le côlon.
 

– Quels sont vos conseils en cas de crise ?
– Les grands remèdes sont les produits adsorbants, tels que le charbon ou l’argile blanche (kaolin) ; ils sont capables de fixer les gaz et de les évacuer hors du tube digestif. Mais je signale que le charbon et l’argile fixent aussi les médicaments et les nutriments ; vous devez donc les prendre à distance des médications et des repas.
 

– Que faire de plus ?
– La prise de probiotiques, ou de levure de bière, permet de réensemencer la flore intestinale. Cette flore de bonne qualité va concurrencer la flore indésirable et éliminer les bactéries pathogènes. On peut en prendre pendant un mois, ou même plus. Après une phase aiguë, je peux conseiller des plantes médicinales. Le Fenouil est connu pour faciliter l’expulsion des gaz. On complétera par le Radis noir ou la Fumeterre, pour une action de relance sur le foie et/ou la vésicule. Ce sera l’affaire de 15 jours.
 

– Et si le stress est en cause ?
– Pour une action de fond, je pense au Rhodiola. Pour ma part, je trouve à cette plante un effet extraordinaire. Le soir, l’huile essentielle de Lavande fine en diffusion peut aider à évacuer les tensions.
 

– Enfin, comment éviter le retour des ballonnements ?
– Là, je vais être un peu dure avec vous : n’espérez pas vous en débarrasser sur le champ et sans effort ! Faites un peu de sport, en particulier des abdominaux, pour bénéficier chaque jour d’un massage naturel du ventre. Évitez les aliments qui fermentent (du type chou et oignon), les épices, les fruits acides, ainsi que les sucres en fin de repas. Enfin, fuyez la malbouffe et surtout, prenez le temps de bien mastiquer !

Ajouter à mes favoris

Articles associés