Vous êtes ici

3 pas vers le régime crétois

  • Je fais la part belle aux fruits et légumes de saison.
  • Je mange des céréales complètes et des légumineuses.
  • J’utilise de préférence l’huile d’olive.

C’est prouvé, le régime-santé des pays méditerranéens est l’un des meilleurs au monde. Mais ce mode d’alimentation n’est-il pas trop différent de nos habitudes actuelles ? Comment s’y prendre pour tout changer ? Faites-le pas à pas, suggère notre spécialiste Marie-Caroline Rossi.

Naturactive : – Pour profiter des bienfaits du régime crétois, vous conseillez de modifier nos habitudes sur un an, pourquoi ?
M.-C. Rossi : – En introduisant la nouveauté de mois en mois, vous transformez en douceur votre alimentation. C’est plus facile et plus motivant.

– On commence donc par les fruits et légumes…
– …de saison ! Fraîchement récoltés, ils sont plus riches en nutriments. Et leur goût est meilleur.

– On a un meilleur apport en vitamines et minéraux.
– Oui, et surtout en antioxydants – notre « antirouille» naturel. Les antioxydants s’opposent à l’attaque des radicaux libres, générés par les divers stress subis par l’organisme ; ils protègent nos cellules et limitent le vieillissement prématuré. Mangez chaque jour au moins un légume ou un fruit cru. Par exemple : orange pressée le matin, à midi salade verte ou carotte râpée, pomme ou banane au goûter. En ajoutant un plat de légumes, un potage, une compote…, le compte y est. Attention, un produit oublié dans le bac à légumes perd ses qualités. Pour varier, pensez aux surgelés.

– Deuxième pas : céréales complètes et légumineuses. Pour quelles raisons ?
– Non raffinées, les céréales conservent leur teneur en fibres et en nutriments. Céréales complètes et légumineuses ont un index glycémique bas, ce qui évite l’hypoglycémie entre les repas. De plus leur effet satiétant limite les apports caloriques.
Mon conseil : prenez du pain complet de boulangerie (évitez les produits contenant du gras et des additifs), des pâtes et du riz complet. Côté légumineuses, vous avez le choix : lentilles, pois cassés, pois chiches, flageolets… Des lentilles en salade, par exemple, c’est facile, rapide, économique… et excellent sur le plan nutritionnel.

– Et l’huile d’olive ?
– C’est une très bonne source d’oméga-9, acide gras important dans l’équilibre lipidique. Une cuillerée à soupe par repas suffit. Cette huile très stable à la cuisson convient à tous les usages. Son goût fruité relève bien légumes et poissons. Vous pouvez l’adoucir avec de l’huile de colza, source d’oméga-3. Maintenant, à vous de faire les premiers pas ! 

Ajouter à mes favoris

Articles associés