Vous êtes ici

Éviter les infections urinaires, cela s’apprend !

lutter contre les  infections urinaires

Mieux averties des risques, les jeunes filles pourraient se prémunir dès le début de leur vie de femme contre ces désagréments à répétition.

"L'été dernier, Clémence partait pour la première fois avec son copain, en randonnée dans le sud marocain. Je n'ai pas voulu gâcher sa joie par des conseils de mère-poule", raconte Catherine, encore consternée. "Résultat, elle est revenue avec une cystite… et un très mauvais souvenir !"
La mésaventure de Clémence n'a rien de rare. Trop souvent, les jeunes filles ignorent les risques d'infection et ne savent pas reconnaître les premiers signes d'une inflammation des voies urinaires. Lorsqu'elles s'inquiètent des symptômes douloureux (brûlures de l'urètre, tension de la vessie…), la crise est déjà installée. Consulté en urgence, le médecin peut être amené, après analyse des urines, à prescrire un traitement antibiotique. Car il faut stopper l'infection afin de soulager la patiente et d’éviter une éventuelle propagation vers les reins : on risquerait alors une pyélonéphrite. Ce traitement antibiotique sera efficace s'il est bien suivi mais il pourra s'accompagner de divers effets indésirables.
Si l'infection n'a pas de cause anatomique (telle qu'une anomalie du système urinaire), l'épisode douloureusement vécu par Clémence restera sans lendemain. Malheureusement, les récidives sont relativement fréquentes. Chez les jeunes femmes, notamment entre 25 et 30 ans, l'activité sexuelle est un des facteurs qui favorise la montée de germes dans la vessie. Pour éviter le retour d'une invasion microbienne, Clémence va apprendre à gérer les situations à risques et adopter de bonnes habitudes. C'est tout simple et c'est important pour sa vie de femme !
 

Prévention des risques

4 moments de risque maximum

  • En période de chaleur (faute de boire suffisamment)
  • En déplacement (difficulté à accéder aux toilettes)
  • En voyage organisé (pauses-pipi peu fréquentes)
  • En avion (à cause de la déshydratation).

4 mesures de précaution

  • Boire un litre et demi d'eau par jour
  • Se rendre aux toilettes dès que l'envie se fait sentir
  • Penser à la "petite envie" avant de sortir de chez soi
  • Porter du coton et éviter les pantalons trop serrés.

6 bons gestes au quotidien

  • Toilette intime : se laver à la main avec un savon doux
  • Couper régulièrement à ras la toison pubienne
  • Aux toilettes, s'essuyer toujours d'avant en arrière
  • Penser à uriner tout de suite après un rapport sexuel
  • Pendant les règles, renouveler les tampons très fréquemment
  • Consommer des fibres pour combattre la constipation.
Ajouter à mes favoris

Articles associés