Vous êtes ici

Aromasol

Aromasol naturactive

Statut du produit

Ce produit est un médicament à base d'huiles essentielles.

Forme

Flacon avec compte-goutte de 45 ml, CIP: 34009 300 657 5 4

Indications thérapeutiques

Médicament traditionnel à base de plantes utilisé en cas de nez bouché, de rhume chez l'adulte.
Son usage est réservé à l'indication spécifiée sur la base exclusive de l'ancienneté de l'usage.

Posologie

Réservé à l'adulte. Diluer 50 gouttes dans un récipient d'eau chaude et inhaler les vapeurs. Répéter les inhalations 3 fois par jour.
Mode d'administration : par inhalation. NE PAS AVALER.
La durée du traitement est limitée à 5 jours.

Recommandations

. Ne pas utiliser ce médicament pendant la grossesse et l’allaitement.
. Ne pas avaler
N'utilisez jamais ce médicament :
. si vous êtes allergique aux substances actives, au menthol, au baume du Pérou ou à l'un des autres composants contenu dans ce médicament (voir notice).
. Si vous faites ou avez déjà fait de l'épilepsie ou si vous avez déjà eu des crises de convulsions

 En cas de fièvre, d'écoulement nasal purulent, de toux grasse et purulente (reconnaissable par des crachats jaunâtres), consultez votre médecin
Respectez les conseils d'utilisation, en particulier : 
- ne jamais dépasser les doses recommandées, 
- respecter les durées de traitement préconisées, 
-éviter d'utiliser ce médicament dans un endroit clos.

Lire attentivement la notice.
Demandez conseil à votre pharmacien.
Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.

Le principe actif

Les huiles essentielles de Giroflier, Menthe poivrée, Lavande, Romarin et Serpolet sont traditionnellement reconnues pour leur effet sur les symptômes du rhume.

17/12/66325934/GP/001

CONSEILS HYGIENO-DIÉTÉTIQUES

Ce qu’il ne faut pas faire
.Fumer ou respirer la fumée des autres ;
.Rendre visite à une jeune accouchée et à son nouveau-né, à une personne âgée ou à une personne traitée par immunodépresseurs (corticoïdes,
médicaments pour une maladie du sang ou un cancer…) : le port du masque est recommandé.

Ce que l’on peut faire soi-même
Pour éviter de contaminer votre entourage, il est important de :
. se laver les mains régulièrement, en particulier avant les repas ou lors de leur préparation
. se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir jetable quand vous toussez. Si vous n'avez pas de mouchoir, couvrez-vous la bouche et le nez avec votre manche (au niveau du pli du coude)
. se moucher souvent avec des mouchoirs jetables (pour ne pas vous recontaminer) et les jeter dans une poubelle immédiatement après utilisation, puis se laver les mains
Pour votre confort :
. boire suffisamment
. humidifier la muqueuse nasale avec des solutions de lavage adaptées (sérum physiologique, sprays d’eau thermale ou d’eau de mer). Eviter l’utilisation du même embout nasal pour toute la famille
. dormir la tête surélevée pour améliorer le flux d’air dans les narines bouchées et dormir suffisamment
. protéger au besoin la peau de la lèvre supérieure et des narines par une crème car la répétition des mouchages a tendance à irriter la peau
. éviter les climatiseurs qui déshumidifient l’air et assèchent les muqueuses nasales, la température idéale de la pièce doit être aux environs de 18-20°C
. aérer régulièrement les pièces.
(réf. : ameli.fr)