Vous êtes ici

Le Mag
Votre magazine sur les médecines naturelles

Les petits maux de l’hiver : ne vous laissez pas faire !

Retour
Combattre les petits maux de l’hiver

Prendre au sérieux les irritations de la gorge ou du nez, renforcer ses défenses immunitaires, c’est éviter l’aggravation et les récidives. Et pour cela, les plantes sont nos meilleures alliées.
 
Antoine
Maître d’oeuvre, dès 8 heures du matin, je suis sur le terrain… qu’il fasse beau, qu’il pleuve ou qu’il vente. Le nez qui coule, je connais bien. En période hivernale, 1 capsule de GAE Naturactive avant chaque repas m’aide à me sentir plus dégagé. Et le soir, après une bonne douche chaude, rien ne vaut une inhalation pour se sentir mieux.
 
Brigitte
Il n’y a pas plus sensible aux courants d’air que moi… Dans mon sac à main, c’est simple, se cache tout un attirail anticoups de froid : foulard, petite veste en laine, et pastilles Voxyltabs (de chez Naturactive). À sucer tout au long de la journée pour adoucir la gorge. En complément, je m’offre dans l‘hiver une cure de Propolis si besoin.
 
Jeanne
Chef d’une petite entreprise et mère de famille, j’ai appris à prendre les devants pour ne pas me laisser déborder. En matière de santé, c’est encore plus vrai. Sitôt le froid de retour, j’agis sur mes défenses naturelles avec un extrait de Sureau (formule Activ 4 Renfort). Pour mon petit dernier, qui vient de faire son entrée à l’école, il existe la formule Activ 4 “dès 3 ans” qui l’aidera comme moi à lutter contre la fatigue grâce à la vitamine C !
 
Emma et Lionel
Au bureau, on a enfin trouvé le petit geste idéal “d’intérêt général” : quelques pulvérisations de Brume Aromatique (Naturactive), un mélange d’huiles essentielles de Sapin de Sakhaline, Lavande, Romarin et Menthe poivrée. Depuis on respire tous ! Et l’on fait des jaloux : quand un collègue pousse la porte, à coup sûr il s’exclame "que ça sent bon chez vous !"
 

AVIS D’EXPERT

Dr Patrick Aubé - Omnipraticien à orientation acupuncture et phytothérapie.

En période hivernale,
Comment plantes et huiles essentielles se complètent-elles ?

Un double bénéfice pour l’organisme : l’association de la phytothérapie comme remède de terrain, et de l’aromathérapie comme moyen de premier recours, permet de répondre aux situations hivernales. Ainsi, un traitement de fond à base d’extraits de plantes par voie orale peut avoir une action sur le système immunitaire ou sur la vitalité. En complément, l’utilisation d’huiles essentielles (voie orale, spray ou diffusion) sera alors d’autant plus utile pour lutter contre les multiples agressions de la saison.
 

Ajouter à mes favoris