Vous êtes ici

Le Mag
Votre magazine sur les médecines naturelles

Préménopause : 4 conseils pour se sentir bien

Retour
préménopause naturactive
La préménopause (ou périménopause) précède de quatre ou cinq ans la ménopause. Cette période troublée est d'autant plus difficile à vivre qu'elle semble parfois s'éterniser. Notre consultante, le Dr Michèle Bonal, Médecin gynécologue, nous livre ses conseils pour la traverser « en beauté » et « en santé ».
 
1 - FAITES UN POINT "CONTRACEPTION"
La préménopause est marquée par un déficit de progestérone après l'ovulation. Ce phénomène crée une imprégnation oestrogénique qui se prolonge tout le long du cycle, entraînant une irrégularité des règles. Elles arrivent plus tôt ou plus tard que d'habitude, et sont souvent très abondantes. Dans ces conditions, il est difficile de contrôler les périodes fertiles et angoissant d’attendre ses règles chaque mois. C'est pourquoi la contraception est la priorité de la femme préménopausée. Une contraception orale progestative peut être un bon choix : dans un même temps, elle protège d'une grossesse et compense le déficit en progestérone, responsable de bien des désagréments.
Le soutien phytothérapie pour la préménopause : pour les adeptes des plantes, je recommande le Houblon. Ses phytohormones peuvent aider à atténuer les désagréments liés à la ménopause. Votre pharmacien saura vous conseiller.
 
2 - SURVEILLEZ VOTRE POIDS
Vigilance ! Autour de la préménopause, la plupart des femmes prennent du poids, parfois jusqu'à dix kilos… Chacune le sait ; plus on prend de l'âge et plus le corps s'équilibre avec ces kilos en trop. Il devient alors très difficile de les perdre. Veillez à votre alimentation et maintenez une activité physique régulière, d'autant plus précieuse si elle permet un travail sur le périnée. Je remarque que la société pousse à la performance et à la pratique d'activités toniques. Or toutes les femmes n'ont pas le profil de la marathonienne ! Ne mettez pas la barre trop haut, mais fixez-vous un programme. Ne vous affolez pas si la balance monte un peu avant vos règles. Œdème des membres inférieurs, gonflement des seins… tous ces symptômes, dits prémenstruels, ont tendance à s'accentuer en période de préménopause.
Le soutien phytothérapie : Pour réduire sensiblement le syndrome prémenstruel, je conseille l’Onagre. Les plantes drainantes (Piloselle…) et circulatoires (Cassis…) peuvent amener du confort en deuxième partie de cycle.
 
3 - VEILLEZ À VOTRE HUMEUR
Irritabilité, nervosité, fatigue nerveuse … Des émotions fortes et difficilement maîtrisables peuvent vous submerger en deuxième partie de cycle. Cela peut vite nuire à vos relations, à la maison ou au travail. Toutes les activités de relaxation peuvent alors vous aider à faire retomber la pression : yoga, sophrologie… Il est fréquent que le stress ou l'excitation perturbe le sommeil avec des réveils fréquents et des difficultés à se rendormir. Commencer par réduire le tabac et les excitants, ainsi que les repas trop copieux.
Le soutien phytothérapie : Je conseille généralement des plantes, telles que le Safran ou le Curcuma, qui prennent soin de l’équilibre nerveux. D’autres comme la Mélisse ou la Passiflore aident à passer de meilleures nuits.
 
4 - PRENEZ DU TEMPS POUR VOUS
Les premiers signes de la préménopause posent à la femme la question de son vieillissement. Pas si facile que ça, autour de 45 ans, de réaliser que vous basculez déjà dans la deuxième partie de votre vie ! Se rajoute le phénomène de "middlelife". Les enfants deviennent adolescents, il y a parfois de la distance dans le couple, des changements dans le travail (reconversion ou responsabilités nouvelles). À cet âge-là, on attend d'une femme de la maturité et de la disponibilité pour son entourage familial et professionnel. Parfois cela fait beaucoup, d’autant plus que le déséquilibre hormonal entraîne une grande fatigue…C'est le moment, plus que jamais, que vous appreniez à lâcher prise et à vous occuper un peu de vous. Randonnées, piscine, grasses matinées… Vous ne serez que mieux dans votre peau !
Le soutien aromathérapie pour la préménopause : la diffusion d’Huiles Essentielles est vraiment un moment de détente privilégié. Les plus appréciées sont l’Huile Essentielle de Lavande fine, l'Huile Essentielle de Petitgrain Bigaradier ou encore l'Huile Essentielle de Mandarinier. Les Huiles Essentielles nécessitent des précautions d’utilisation. Demandez conseil à votre pharmacien.
 
 
Ajouter à mes favoris